Ce qui m'a toujours plu à Décathlon, c'est le côté humain. Souvent entre collègues, l'ambiance est très sympa. Le problème, c'est majoritairement les horaires. Des journées de dix heures non stop, c'est long, surtout quand t'as déjà eu une semaine complète de cours ou de travail (comme en ce moment). Du coup, t'es fatiguée et ça passe beaucoup moins vite.

Enfin voilà, le 1er Décembre prochain, ce sera ma dernière journée : mi-accueil, mi-caisse, je verrai la quasi-totalité des collègues hôtesses ce jour même, j'ai de la chance. Y aura foison de bons gâteaux et de gros bisous...

Bon sinon j'essaie tranquillement de me remettre à la photo... ça m'énerve de ne pas pouvoir en faire plus. En voici une que je n'ai pas encore travaillée, mais ça ne saurait tarder.

Chamoiserie

Je n'arrête pas, niveau horaire, je fais des semaines de 42-46 heures. C'est très long, et on a l'impression de ne plus avoir de vie à côté. T'es tout le temps fatiguée. Et en plus, quand ta voiture te lâche... ça t'épuise encore plus !

Allez, on reprend une bouffé de photos et c'est reparti pour une semaine de folie !